Un coup de pouce au système immunitaire pour éliminer le VIH

C. Petrovas et al., Follicular CD8 T cells accumulate in HIV infection and can kill infected cells in vitro via bispecific antibodies. Science Translational Medicine, January 2017. 

Le système immunitaire est composé de nombreuses cellules (des lymphocytes notamment) qui ont toutes un rôle bien précis. Certaines sont des cellules tueuses, capables d’éliminer des cellules infectées par un virus. On les appelle les lymphocytes T CD8 cytotoxiques(1). Dans ce « Papier à la une », les chercheurs montrent qu’ils sont capables de forcer un peu le destin et de diriger ces lymphocytes contre les cellules infectées par le VIH.

Continuer à lire

Peste et Choléra de Patrick Deville

Connaissez-vous Alexandre Yersin ? Parfois connu des chercheurs mais très peu du grand public. C’est pourtant lui qui a découvert le bacille(1) de la peste : Yersinia pestis. C’est également lui qui a mis au point le vaccin contre cette bactérie, permettant de sauver des millions de vies. Patrick Deville comble ce manque de reconnaissance dans son livre Peste et Choléra paru en 2012(2).

Continuer à lire

Qu’est ce que CRISPR/Cas9 ?

CRISPR/Cas9 est un système de défense des bactéries contre les virus. Eh oui, les bactéries aussi peuvent être attaquées par des virus ! Et leur système de défense est assez incroyable.

Du génome viral dans les bactéries ?

CRISPR (Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats) correspond à une région du génome de la bactérie. Une région étonnante car on y trouve une collection de petits morceaux d’ADN d’origine virale. Ces morceaux proviennent en fait de virus précédemment rencontrés par la bactérie et que cette dernière a sagement conservés dans ses archives. La bactérie est ainsi capable de reconnaître le virus s’il tente de l’attaquer à nouveau.

Continuer à lire

Un pas de plus vers le traitement de la maladie d’Alzheimer

W.A. McEwan et al., Cytosolic Fc receptor TRIM21 inhibits seeded tau aggregation. PNAS January 2017.

Ces travaux d’une équipe anglaise démontrent que l’accumulation de la protéine Tau dans le cerveau peut être limitée. Le récepteur TRIM21, présent à l’intérieur des cellules neuronales, serait impliqué dans ce processus. Un espoir pour le traitement de la maladie d’Alzheimer !

Continuer à lire